Rubrik l’approche convergée de la sauvegarde

Avec la sortie de la dernière version nommée Alta, Rubrik s’engage sur le versant applicatif de la protection de données. Une véritable approche convergée qui couvre le Datacenter et le Cloud public.

Cela fait plus de 2 ans que je suis Rubrik, cette petite startup qui promettait de révolutionner le backup. Leur slogan en disait long sur leur intention “ne sauvegardez plus allez-plus loin”. Force est de constater que le pari est réussi d’un point de vue technologique et que la sauce est en train de prendre en France.

La startup fondée dans la Sillicon Valley démarre avec une expérience technologique forte puisqu’on retrouve parmi les fondateurs des ingénieurs de chez Google, Oracle… Le CEO de Rubrik ayant participé à la fondation et l’introduction en Bourse de Nutanix.

L’idée est d’offrir une approche convergée et un produit simple pour réaliser la sauvegarde de nos environnements. Rubrik propose donc d’empiler des noeuds qui fournissent stockage + logiciel de sauvegarde à la manière d’un Nutanix. Au-delà de cette approche infrastructure largement facilitée, c’est sur le software qu’on retrouve l’ADN Rubrik. Fini les politiques complexes et les configurations poussées. Il suffit de définir des SLO, la solution fait le reste.

Sur la restoration de données, c’est tout aussi facile. L’interface très épurée propose une navigation intuitive et plusieurs fonctions de restore (fichiers, machine complète ou prévisualisation de fichiers). La performance des noeuds permet de réaliser des restorations directement depuis le stockage de backup afin de diminuer RTO.

Cette approche convergée ne se limite plus au Datacenter et s’ouvre au Cloud public avec le support AWS et Azure. Une véritable bonne idée qui va dans le sens du Cloud hybride. En proposant une solution de sauvegarde unique On Premise/ Cloud, Rubrik se positionne comme le premier concurrent du marché à couvrir correctement le besoin.

Afin de pousser la démarche jusqu’au bout Rubrik dispose même d’une fonctionnalité officiellement appelé Cloud On qui permet de migrer des machines virtuelles vers le Cloud autrement dit V2C. Si vous avez lu mes articles précédents, je ne suis pas partisan de la migration un pour un des applications pour le Cloud, mais dans certains cas vous n’aurez pas le choix.

Cette semaine l’éditeur a annoncé la sortie de sa dernière version nommée Alta. Celle-ci intègre un support applicatif pour Oracle et Microsoft SQL. Une vraie bonne idée pour couvrir 100% des machines de l’entreprise. Gageons que le support s’enrichisse notamment avec Postgresql qui s’impose de plus en plus dans les entreprises et SAP Hana qui s’impose comme la base de donnée du futur pour tous les clients SAP.

Rubrik ayant bien compris les enjeux du Datacenter Hybride propose sa solution complètement API manageable. Ce qui permet de l’intégrer très vite dans un orchestrateur et donc dans des Workflows de provisionning.

Afin de compléter les faiblesses des grands acteurs du marché, la solution fournit également la fonctionnalité d’archivage permet d’automatiser l’archivage de données. Bien évidemment le stockage des archives est réalisé en mode object compatible avec AWS S3 ou des baies on Premise qui supporte ce protocole comme les baies Dell-EMC ECS.

C’est cette couverture fonctionnelle qui permet à Rubrik d’afficher une liste de client plus qu’honorable. Le marché français est également séduit par l’offre puisqu’une douzaine de clients utilisent la solution et plusieurs de mes contacts envisagent d’étudier la solution sur 2017. Il faut donc suivre cette alternative aux solutions traditionnelles qui peinent à réagir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *